Inscription en ligne pour Essaouira
3/11 - 7/11 2018
Inscription en ligne pour les Açores
29/04 - 06/05 2018
Réservation en ligne pour la Birmanie
Novembre 2018

Pour les deux
prochaines années

Le calendrier
des courses
2017 à 2019

La Piste des Oasis

Présentation
En quelques mots...

Notre partenaire

RaidLight

Le Livre Photo
de la Cappadoce

Télécharger au format PDF
Le Livre photo de la Cappadoce

Le Livre Photo
du Maroc

Télécharger au format PDF
Le Livre photo du Maroc

Les coureurs en parlent...

La course vous a plu? Vous pouvez laisser un petit message!

Notre email :capsud.evasion@gmail.com

Agnes - 1ere féminine -Mongolie 2017-

Ces quelques lignes pour te remercier !! Quand un rêve: fouler les steppes mongoles , devient réalité.

Côté course des étapes variées qui nous ont permis de découvrir des montagnes, la steppe, le sable mais aussi de rencontrer des nomades et leurs troupeaux. Une organisation parfaite dans une ambiance chaleureuse et conviviale.Un grand merci à toi Gilbert, au staff français et mongol pour ce voyage inoubliable. ?Côté culturel, spectacle traditionnel, visite de temples, immersion dans la vie des nomades.?Une belle aventure sportive et humaine que je ne suis pas prête d'oublier !!!Alors à bientôt pour de nouvelles aventures.

Amicalement, Agnes Bernard

Emmanuel -Mongolie 2017-

- Voici mon témoignage sur ces 10 jours merveilleux passés en Mongolie.

L’organisation était parfaite et le balisage aussi. J’ai été enchanté par l’esprit qui a régné tout au long de ces 10 jours ; les participants étaient très sympas ; personne s’est pris la tête et c’est très bien ainsi.

L’épreuve sportive était dure mais largement réalisable et je me suis éclaté. Cela m’a donné envie de continuer dans la direction des trails ce que je ne faisais pas avant cette piste des oasis. La nourriture était au top ; heureusement que nous n’avons pas eu du lait fermenté de yack, du beurre rance et des fromages séchés millésime 2009 tous les matins !

Quant au pays, il est enchanteur : de très grands espaces avec des animaux sauvages. Un régal. Dommage que les distances soient si longues car je pense que c’est un pays à (vite) découvrir.

Bref : un satisfecit à 100 %. Bravo à toute l’équipe et merci à tous les participants.

Cordialement, Emmanuel Leonard .

Ghyta -Mongolie 2017-

Petit texte d'une coureuse qui faisait son premier trail à étapes : Ghyta KRUSE

Que dire..... la Mongolie était un des pays qui m'a toujours intrigué justement je pense, car peu connu et peu médiatisé. J'ai été servie : espaces, nature, animaux, nomades....

La course : le Trail ! J'admire ceux qui font des trails avec des dénivelés pour moi pas possibles. Mais le trail ne m'aime pas. J'avais donc bien le trac. Puis je m'y suis faite, j'y ai pris plaisir, j'ai géré, peut-être même un peu trop. J'avais peur pour l'étape longue, être trop fatiguée et puis non. On dirait même que j'avais de plus en plus la forme.

Mais peu importe, les trajets étaient tellement magnifiques qu'on ne peut qu'aimer. L'équipe mongole était toujours là pour assister, encourager. Puis l'ambiance était super convivial. Le trac, il est passé et j'ai vraiment passé un séjour inoubliable.

Juste un problème..... je crains bien que désormais, je sois accro à ce type de course, c'est à dire des trails avec dénivelé raisonnable sur plusieurs jours. Avec un peu de tourisme au milieu, idéal pour découvrir une région, un pays....

Joelle et Jean-Yves -Açores 2015-

Merci à toute l'équipe qui nous a concocté un voyage bien organisé sur une île très luxuriante.

Au-delà de la course, cette semaine nous laissera d'excellents souvenirs grâce à un petit groupe familial sympathique, ce qui nous a permis de tous se connaître et de faire des échanges enrichissants.

En qualité d'accompagnatrice, un guide passionné nous a permis de découvrir cette île magnifique.

Au niveau du trail, parcours superbes et variés avec des sentiers ou chemins accessibles à tous.

Merci aux organisateurs pour cette course conviviale et aux bénévoles sur les lieux de ravitaillement qui nous accueillaient toujours avec les encouragements.

La dernière journée à Lisbonne a permis d'avoir un bon aperçu de la ville.

Excellente soirée dans un restaurant typique et un lendemain permettant de découvrir l'essentiel du vieux Lisbonne.

Excellents souvenirs de cette semaine aux Acores.

Joelle et Jean-Yves Legendre

Régis -Açores 2015-

Ce trail a été super, une impression que tout le monde ce connaissait depuis toujours, sensation étrange quelque peu.

J’espère que je pourrai venir sur un prochain trail.

Cette fois faudra gérer mieux la distance…

Margaux -Açores 2015-

Mes impressions sur les Açores:

Je tiens tout d'abord à remercier le staff tout entier, qui a organisé un séjour remplie d'émotion et de dépassement de soi.

Vous nous avaient offert des paysages magnifiques, des visites intéressantes, des repas riches et copieux, une bonne humeur toujours présente! Sans oublier tous ces dénivelés que nous avons du avaler!

Un travail réalisé avec beaucoup de passion.

Pendant cette expérience j'ai fais la rencontre de personnes simples et vrais. Je me suis sentie en réelle équipe, en famille!!! La bonne ambiance et entente était présente du début jusqu'à la fin du séjour.

>Vous avez également tous participé à mon éducation Trail, merci à tous les Papas et Mamans de cette aventure !

Merci à tout le monde pour ces moments de partage et de convivialité!

J'espère vous revoir bientôt pour de nouvelles aventures, Mongoles surement !!! :)

Sportivement et amicalement!

Margaux

Fabienne et Laurent -Açores 2015-

Bonjour Gilbert,

Je voulais remercier toute l’équipe pour cette superbe semaine passée sur cette très belle île de Sao Miguel.

Nous avons retrouvé des coureurs et marcheuses du Cap Vert et fait la connaissance de Margaux, Sébastien, Sandrine, Irène, Régis, Claude … super sympa. De très belles étapes à courir, de magnifiques paysages, des lacs avec des mouettes eh oui !! une flore luxuriante, des arbres gigantesques, des geysers…

Je pense cette course par étapes est tout à fait abordable pour une « première».

Cette semaine fut à la fois sportive et très conviviale, nous laissant de très bons souvenirs. Organisation parfaite rien à dire. Merci encore à Gilles, Jean-Claude, Carlos, Patrick et à toi Gilbert.

A très bientôt pour les grands espaces des steppes mongoles.

Fabienne et Laurent

Jacques -Cap Vert 2014-

Salut Gilbert.

Comme promis un petit texte sur le ressenti d'un participant à la deuxième édition du trail au Cap vert.

Merci à toi Gilbert et à tous tes compères..complices..comme tu veux, organisateurs pour ce majestueux trail en terre cap-verdienne.

Rien n'y manquait ni les paysages splendides et changeants au fil des conditions météorologiques, ni la grande convivialité entre les participants, ni l'esprit de compétition entre nous, ni le dénivelé conséquent qu'il fallait avaler chaque jour, ni les petits verres de rhum avant les déjeuners après les étapes. Continue surtout à conserver cet esprit-là dans toutes tes futures organisations. Chacun,de retour dans sa région, saura, j'en suis sûr, vanter le plaisir que peut procurer un tel trail dans une société où le mercantilisme et l'individualisme sont omniprésents.

Jean-Louis et France -Vietnam 2014-

Bonjour Gilbert,

Tout d'abord, nous voudrions encore te remercier avec ton équipe pour ce voyage.

Je souhaitais depuis longtemps visiter ce magnifique pays qui pour nous est quand même marqué par l'histoire proche.

Malgré ces tristes souvenirs et les drames laissés dans les familles des deux pays, il semble et c'est un bien que la page soit tournée.

Découvrir ce pays et plus particulièrement cette région nord en courant ou en marchant correspondait à mon attente permettant ainsi de s'imprégner de la culture et des diversités de ce pays aux multiples facettes ; quel contraste entre la vie d'Hanoï et celle de Bac Ha par exemple.

Bien sur, la compétition est souvent notre moteur mais il faut savoir de temps en temps profiter de l'entourage qui nous est proposé, je citerai par exemple cette magnifique dernière étape avec ses passages plutôt boueux, ses champs ou s’affairaient les paysans, cette magnifique cascade et ses 400 marches ou ce ravitaillement qui avait rassemblé une quarantaine de supporters.

Bien évidement, il aurait été plus sympa d'avoir du soleil pour la visite de la baie d'Ha Long....

Encore merci et à bientôt sur d'autres chemins.

Jean-Louis et France.

Je prépare un album que je mettrai en ligne.

Ivan et Melanie -Cap Vert 2013-

Bravo encore pour l'organisation et les parcours des courses. Les paysages sont magnifiques, les terrains variés et techniques. Les coureurs qui aiment le Trail peuvent vraiment se faire plaisir.

Au niveau voyage, je recommande tout autour de moi La Piste des Oasis pour les amoureux des trucks et courses nature. Au delà de l'aspect sportif, l'ambiance, la sympathie du staff et l'organisation ont fait de cette semaine un vrai moment de bonheur. Royal pour s'évader et évacuer l'esprit au milieu de l'automne.

A bientôt je l'espère.

Ivan et Melanie

Jean Marie D'Oléon -Cap Vert 2013-

La vie a repris ses droits et le rythme est très loin de l’indolence Capverdienne si agréable … le retour sur terre a été violent mais les images sont encore bien présentes.

Juste te dire à toi et à ton équipe :

- Que c’est exactement ce que j’attendais en m’inscrivant à cette course et que c’est conforme à ce que vous décrivez et proposez !

- J’ai découvert un très beau pays en courant sur ces sentiers que vous avez parfaitement choisis. C’était une première pour moi les courses à étapes et j’ai trouvé ça super. A la fois parce que l’on en profite tous les jours et parce qu’on partage plus avec les autres coureurs après !

- J’arrête pas d’en parler avec mes amis et la liste des candidats pour 2014 s’allonge de jour en jour ….

- Certains vous diront le dernier jour à Praia, le vol du lundi au départ de Paris , …. Laissons les dire ! C’est aussi le charme des premières fois : tout n’est pas rôdé et l’imprévu c’est plein de charme (je repense aussi à notre visite dans la montagne pour le plein de rhum dans ce petit village …)

Voilà : Merci pour cette belle semaine !

Pour le Vietnam, je ne sais pas trop … le pays me tente aussi beaucoup alors peut-être à début Mars sinon à l’année prochaine au Cap Vert.

Amicalement.

Jean Marie

Bran Hery -Cap Vert 2013-

A priori des premiers aux derniers, nous sommes tous unanimes: ce raid fut un succès .

A ce jour nous sommes souvent dans la démesure et je m'interroge :

Doit on t'encourager Gilbert à organiser un ultra qui serait extraordinaire sur cette île où et t'encourager à poursuivre dans cette voie, à savoir des courses conviviales ou tout le monde se côtoie se rencontre et où les yeux fermés tu nous embarques vers de nouvelles destinations. Les paysages sontgrandioses , les cap verdiers accueillants, ton équipe que soi dit en passant je rejoindrais bien un jour est au top, les coureurs présents de tous niveaux forment une famille qui aime à se découvrir, merci encore.

L'analyse de Walter n'est pas fausse, pourquoi ne pas aller vers un dénivelle positif plus conséquent car pour être franc ce qui casse c'est la descente, les départs seraient ainsi donnés plus prêt et plus tôt. (garde bien sûr les descentes) . Perso j'aurais bien rajouté une étape à Praia et pourtant je n'étais pas le premier couché et je ne serais jamais le premier. En effet c'est pour nous le moyen le plus sur de l voir du paysage des villages des itinéraires fabuleux.

Merci pour les tracés à l'équipe, merci à l'équipe nobai, merci à tous ces coureurs qui ont fait de cette aventure une aventure humaine chaleureuse.

Gilles et Chantal -Cap Vert 2013-

Cap Vert, deux mots qui résonnent comme un appel du vent du large à venir à la rencontre de ces îles lointaines, inconnues pour la plupart des participants de ce raid technique de 100 km en 4 étapes.

L'histoire est en cours, car pour la première fois une course a eu lieu sur les chemins escarpés de cet archipel de l'Atlantique.

Un petit air du Grand Raid de la Réunion a flotté sur la course. A ce petit jeu, c'est le Jurassien Ivan Bourgeois et la Haut-Alpine Chantal Rostollan qui ont ouvert le palmarès de cette magnifique épreuve.

Ce raid prend date au calendrier de Novembre. Les coureurs aimant les tracés montagneux et techniques ne seront pas déçus par cette course.

De ce pays paisible, tous ramèneront une douce chaleur dans le cœur, le souvenir de magnifiques paysages, de belles rencontres et d'une organisation très attachante.

Bravo à tous et Merci à toi Cap Vert de nous avoir si bien accueilli !

Valérie Scala -Cap Vert 2013-

Encore merci pour ce magnifique voyage, je me suis régalée. Vous avez vraiment un staff au top, j'embrasse bien tout le monde.

Lucas Humbert-Cap Vert 2013-

Je voulais te remercier Gilbert, ainsi que tout le Staff de LA PISTE DES OASIS, pour la merveilleuse semaine que vous nous avez fait passer au Cap Vert.

Le Cap Vert, destination par laquelle j'étais attiré depuis déjà quelques années et que vous m' avez permis de découvrir avec plaisir ! Vraiment, je n' ai pas été déçu par les paysages, l'île, les gens, etc.. Et que dire de votre organisation qui nous permet régulièrement de découvrir de nouvelles destinations. Déjà, je trouve le concept très bon : changer régulièrement de destinations pour nous faire découvrir de nouvelles oasis. Nous permettre d'allier notre activité favorite, la course à pied, et la découverte de nouveaux paysages et de nouveaux patrimoines, faire de nouvelles rencontres.

Autant que pour l'aspect compétitif, c'est aussi pour cela que je pratique le trail...

Que dire du staff, toujours à notre service, avec la banane ! J'ai aussi apprécier Gilbert ta passion, ton émotivité et le soin que tu portes à nous proposer les parcours les plus jolis et les plus variés possibles.

Ne change rien, ne changez rien, je vous dis rdv en Jordanie en 2015;

LA PISTE DES OASIS, une course que je recommande vivement à tous !

Walter Berthier-Cap Vert 2013-

Tout d'abord merci beaucoup pour cette course exceptionnelle et pour votre accueil, la boite à souvenir est bien remplie et le retour au pays est un peu difficile surtout avec ce froid.

Ci dessous mes impressions d'évaluation : Hébergement : les chambres et hôtels sont d'excellentes qualités, les repas servis sont de très bonnes qualités et l’accueil du groupe est très bon en général.

La course : les étapes sont de superbes (toutes différentes dans leur style), personnellement elles sont un peu courtes en distance et manque de dénivelé positif ( trop de négatif et pourtant j'adore la descente) mais je sais que ce n'est pas ton concept.

Côté fléchage, très bon dans l'ensemble, peut être à renforcer à certains endroits ou il ya des intersections de chemins/routes ou des changements de direction marquants comme sur la 1ère descente de la 2ème étape. une remarque que j'avais déjà fais à tes collègues de la Transtica l'année dernière : sur vos épreuves beaucoup de coureurs réalisent vos étapes en trottinant ou en marchant donc votre balisage est très visible, par contre pour les quelques participants qui courent "a fond" et sont notamment à la bagarre pour une place le paysage défile plus vite et notre perception du balisage est plus réduit. De plus avec l'habitude de trail plus classique ou l'on se dépouille physiquement et mentalement pour une place au général, on à pris nos habitudes ou aux intersections, croisements il n'y a pas d'hésitations car les organisateurs réalisent un fléchage conséquent.

La longueur des étapes : adaptées même si personnellement un peu plus long ne m'aurait pas gêné.

Organisation de la course : bonne mais prévoir au minimum au moins une journée complète de repos du voyage aux participants avant d'attaquer la course. pour les "Parisiens" arrivés lundi à 14h à Sao Vincente la première étape à été la plus rude et n'a pas été apprécié a sa juste valeur car malgré tes doutes s'est une étape fabuleuse.

Choix des étapes : très bien, variées au niveau des terrains et des paysages et gardes la première étape sur Sao Vincente ( elle est magique) et le fait de changer d’Ile est un concept original.

Assistance médicale : ne peut juger car pas eu besoin mais le médecin était sympa pour avoir discuter avec lui sur le bateau.

" Dans l'ensemble, Très belle course pas grand chose à changer, peut être des départs de course vraiment à 9h pour éviter souvent cette longue attente le matin avant de partir en bus, et un balisage plus conséquent à certains endroits comme expliqué plus haut".

Pour les visites : On à guère apprécié le pays en raison de la durée courte du séjour et change dans ton programme la dernière journée sur Praia ... ou tout simplement mentionne là en journée libre. En effet en parlant poliment on s'est bien "emmerdé" car on s'est sentis obligé de suivre les bus et soit -disant guides ... alors que si à l'arrivée à l'aéroport on était libre on se serait tous organisés pour réaliser notre journée sur l'île surtout que l'on se connait tous entre participants.

Côté restauration course, les ravitaillements sont suffisants et nombreux vu les distances, ajouter peut- être une boisson sucrée type coca ou énergétique notamment sur la grande étape ( à partir du CP 3 seulement).

Le staff : ne changer rien, votre bonne humeur et votre organisation est une invitation à repartir avec la Piste des oasis.

Philippe Pascal-Cap Vert 2013-

les points forts:

Le parcours des étapes, équilibré en termes de kms (perso, je garderai l'étape de 35 kms) et de paysages, très variés (vraiment, on en a pris plein la vue....). Les ravitaillements en nombre suffisant et bien achalandés.

L'organisation, d'une manière générale, même si j’émettrai quelques réserves plus tard. il n'y pas eu de véritables dysfonctionnements, comme j'ai pu en connaitre sur d'autres raids.

Les organisateurs très sympathiques et au plus prés des coureurs.

le choix des restaus et la première soirée: la nourriture était très bonne.

les hébergements de bonne qualité et permettant de bien récupérer.

l'équipe de guide locaux très sympa et efficace.


les points à améliorer:

Perso, je mettrai au moins une étape supplémentaire et plus de passages roulants (j'en avais vraiment marre des cailloux sur la fin...). Signalisation parfois insuffisante sur le parcours.

Trop d'attente le matin et départ de course trop tardif. Je ferais le briefing la veille au soir tout en étant plus concis (n'est-ce pas Gilbert....). Du coup, nous n'avons pas eu vraiment le temps de profiter des hôtels et de la piscine.

Prestations parfois aléatoires : horaires de l'avion décalés, surbooking dans un hôtel, participants laissés livrés à eux_même le dernier jour qui nous a paru bien long.... a mieux contrôler pour les prochaines éditions.


Voilà.....Sinon, dans l'ensemble, je garde un très bon souvenir de ce raid..

Jean-Yves Legendre -Cap Vert 2013-

Au-delà du classement générale qui n’a pas une grande importance, je me suis fais plaisir.

Sur ce trail où les paysages sont splendides, les locaux très sympathiques. Une organisation qui est au top et bien rodée, bravo et merci à tous pour cette belle semaine.

Jean-Claude et Anna -Cap Vert 2013-

Deuxième expérience, pour nous, avec la Piste des oasis.

Deuxième satisfaction ! Pas la peine de souligner le grandiose du cadre...chacun a pu mesurer la pertinence des parcours.

L'accueil Cap Verdien,les membres de l'organisation, le professionnalisme de l'équipe locale....nous ont permis de passer un super séjour.

Petit bémol pour le dernier jour, la prochaine fois nous partirons de Nice !

Parce que l'on repartira volontiers avec LPO...en Jordanie....si la date retenue est 2015.

Jean-Claude et Anna...les Garrigos...

Fred -Cap Vert 2013-

Pour ne pas être très original : encore une belle aventure à mettre dans la boite à souvenirs.

Il y a des courses qui font (ou feraient) rêver, car vantées par les médias, les journaux spécialisés ou les copains qui y sont allés. Malheureusement celle ci sont devenues inaccessibles de par leur prix et la difficulté de s’y inscrire en raison du nombre de participants . Mais heureusement il y en a encore qui ne sont pas connues et qui ont un charme particulier et tel a été le cas de cette première édition du Cap Vert.

Parti un peu réticent avec mes potes de « Vivre le Monde en Courant » vu que l’an passé au Sénégal, c’était la même orga qui nous avait concocté ce trail à étapes. J’ai assez vite révisé mon jugement…

1ère étape sur San Vincente : Nous sommes arrivés au Cap Vert le lundi et cette étape a été courue le mardi… Je vous dis pas l’état du bonhomme sur la ligne de départ. Pas de jambe et une fatigue bien avancée. Dans ma tête, le syndrome de « l’orga pimpin » recommençait… 21kils dans un décor rude fait de descentes, de bords de mer sablonneux et de roche volcanique nous a amenés à Calhau, petit village de pêcheurs. Mal, mais alors très mal couru et arrivé en 2h15 pour 500m de D+

L’aprèm’ on prend le bateau pour aller sur Santo Antao, une autre course commence…mais quand vais-je pouvoir me reposer ???

2ème étape : Vu le profile, cette étape me plait. Nous partons à 1400m d’altitude, remontons à 1900m pour plonger à 600m. Une fois le sommet passé, une belle descente dans du sable volcanique nous attendait et les jambes étaient presque la. Emporté par notre vitesse (car nous étions 3), regardant où nous mettions les pieds, nous nous sommes trompés de vallée et donc redescendus trop bas. Il n’y a plus qu’à remonter… Total, le moral en berne, je marche sur une bonne partie et arrive difficilement à la 11ème place. Pfff !

3ème étape, la plus longue : Le départ est donné à proximité de l’immense cratère de Cova. Je ne dirai qu’un mot : ma-gni-fi-que ! Un mélange de Réunion/Jura/Lanzarote. Wahaaa, à vous couper le souffle. Mais dommage on est la pour courir. On en a quand même pris plein les yeux. Le départ sur le plateau a été un peu difficile, mais les jambes sont revenues un peu. Une descente phénoménale m’a remis sur les rails suivie d’une belle ascension sous une chaleur humide puis à nouveau une descente sur un sentier vertigineux et pavé. Les 35 kilomètres on été courus en 4h47 avec 1400m de monté et 2400m de descente.

4ème étape : Nous sommes partis d’une vallée des plus emblématiques du Cap Vert, une vallée agricole, superbe, parfumée par la canne à sucre en fleur. Encore une étape pas donnée car le départ nous faisait nous élever de 800m pour arriver au sommet. Une descente encore technique nous a amenée à l’arrivée en bord de mer au village de Janela doté d’un réservoir d’eau naturel servant de piscine et un ravito local, comme d’hab (papayes, rhum arrangé, bananes, mangues…).

Voilà, les quadriceps bien meurtris, nous pouvons ranger les tongs, oublier l’océan et repartir tranquille pour retrouver la neige et perdre 30°C en en petit vol de 4h. Ceci dit, nous avons bien profité du séjour même si il manquait un jour avant la course et deux après…

Ha oui, j’ai bouclé cette course de 4 jours et 105kils en 12h59, terminé en 8ème position au scratch et 2ème vieux..avec une pauvre forme physique mais de riches rencontres.

A bientôt pour de nouvelles zaventures.

Fred CHARLES « Vivre le Monde en Courant »


PS: La dernière (et la première J) course préparatoire avant la Piste des Oasis: http://www.lejsl.com/edition-de-chalon/2013/11/28/virginie-hernandez-et-fred-charles-4e-dans-l-ain

Bernadette -Sénégal 2012-

Ce qui ressort de tous ces témoignages, c'est ...le sable ! Nous nous y attendions, mais à ce point là...

La première étape a donné le ton. Le charme de la LPO c'est que, malgré la trame toujours identique (4 étapes, 105 km au total), les surprises sont à chaque fois au rendez-vous.

Tout d'abord, le premier hôtel au bord du Lac Rose, tant attendu après l'avion,les chemins défoncés et interminables, avec le premier petit déjeuner au soleil sur la terrasse surélevée, entourés des fresques « Dakar » et la piscine qui, je pense , ont été très appréciés.

Ensuite, les pirogues qui nous ont transportés dans cet hôtel « entre océan et lagune » extrêmement dépaysant, avec les familles de crabes, les maisons sur pilotis et la plage à perte de vue.

Puis la chaleur plus intense que prévu, qui a conduit les organisateurs à permuter l'étape 3 et l'étape 4, ce qui était vraiment très judicieux, et enfin la réserve du Djoudj, un peu trop « aquatique », qui a contraint le staff à modifier le tracé de l'étape.

Ah ! J'allais oublier les « cram-cram » !!

Quant à l'ambiance « Afrique Noire », il n'y a pas de problème, il n'y a que des solutions (!), l'absence de stress des Sénégalais et leur sourire permanent, malgré la pauvreté, quelle bouffée de fraîcheur et de naturel. Les « anciens » reviennent régulièrement (c'était notre quatrième LPO), ce qui prouve que ce pot-pourri : compétition, convivialité, mélange d'âges et de niveaux sportifs, tourisme raisonné, convient au plus grand nombre.

Concernant le balisage, ayant l'habitude de courir le plus souvent seule sur les étapes, je suis obligée d'être attentive, et je peux vous dire que je me suis pas trompée une seule fois sur cette édition. J'ai eu l'ombre d'un doute sur le début de la deuxième étape, mais Gilbert ayant insisté sur le fait qu'il fallait longer la plage le plus près possible du bord, c'est ce que j'ai fait (briefing oblige !). J'ai tout de même eu la chance d'être accompagnée et « tirée » à plusieurs reprises par Valérie, Brigitte et Sylvie. Merci à elles !

Un de mes meilleurs souvenirs, c'est le « petit train » d'une dizaine de coureurs que nous avons formés sur la 4ème étape, pendant une quinzaine de kilomètres.

Bravo à toute l'équipe : Gilbert le « coach », Christelle et Aimée, Marc toujours aussi efficace et discret, Hervé, Gilles et Patrick pour le balisage, les ravitos et leur bonne humeur. Merci Jean-Claude pour tes superbes photos de la course, des paysages, des autochtones...et des pélicans ! Merci également à toute l'équipe locale.

Comment aurions-nous pu passer à côté de la visite de Saint Louis, traversée à pieds (certes rapide) des souks et ballade en calèche, et du tour de l'île de Gorée avec le repas au bord de la petite plage et la visite poignante de la Maison des Esclaves ?

L'immersion dans les villages a été suffisamment prolongée à chaque fois pour profiter du repas local, assis sur une natte, et des échanges avec les villageois. Presque tous les moyens de locomotion ont été utilisés, même la charrette à la fin !

Quel plaisir et quelle surprise de retrouver Isa et les « Dunes d'Espoir » déjà rencontrés au Maroc ! Nous sommes toujours très impressionnés par l'organisation, le dévouement, la motivation et la joie de vivre des « Dunes ». Ah, le rire communicatif de Joanna! Bravo à tous, félicitations et merci pour ce que vous nous apportez.

Dommage que les ennuis gastro-intestinaux aient perturbé un grand nombre de participants, mais c'était à prévoir dans un pays comme le Sénégal. Il était conseillé d'ailleurs d'apporter avec soi suffisamment de médicaments appropriés (Smecta, etc...), ce qui évitait d'avoir recours au médecin pour cela.

Après toutes ces bonnes choses, un petit point négatif quand même : quel dommage que tous les résultats n'aient pas été affichés au jour le jour et notamment lors de la remise des récompenses.

En résumé, comme je l'ai déjà dit plusieurs fois, ne changez rien! Je suis fan de la Piste des Oasis!

Bernadette NIVOIX

Jean -Sénégal 2012-

“ mes amis, je tiens à remercier GILBERT pour ce séjour  SENEGALAIS qui restera gravé dans les esprits, ainsi que les organisateurs, bénévoles, guides  et le STAFF, au grand complet, pour leurs dévouement sans faille.

je tiens à remercier les enfants ; JOANNA, AUDE, AURELIEN, CLEMENT, qui nous ont supportés durant ce voyage, ainsi que souhaiter aux DUNES D’ESPOIR toute la forçe nécessaire à trouver la sagesse afin de persévérer  dans leur œuvre de beauté pour l’avenir.

merci pour tout ceci et pour cette belle leçon de vie, d’humilitée et de respect “.

Cathy et Thierry -Sénégal 2012-

bonjour à tous, voilà maintenant quelques semaines que tout est terminé et nos têtes sont toujours dans les baobabs avec des images qui défilent. c'est dur de s'y remettre surtout quand on revoit ces photos de tout un groupe avec des joies et les diverses expressions des visages de chacun qui expriment de la bonne humeur, et ça ne nous laisse pas insensible sur ce qu'on a vécu sur cette aventure, riche tant sur un plan humanitaire, social et bien sur, sur la richesse de ce pays qui est à nos yeux un exemple de chaleur (sans jeu de mot), de sympathie, de convivialité et nous en passons..... Merci pays Sénégalais de nous avoir fait vivre votre joie de vivre, votre générosité, malgré la pauvreté qui vous submerge. nous vous joignons le lien photo que Cathy à prise durant le séjour en espérant vous ferons replonger encore un instant dans cette merveilleuse aventure. bises à tous et au plaisir de vous lire ou vous revoir.

Cathy et Thierry

Valérie et Serge -Sénégal 2012-

A Gilbert, Marc, Hervé, Christelle, Seidou et tout le staff franco-sénégalais

A mon mari, mes amis de l’Isère et tous les copains que j'ai retrouvé sur place

A toute l'équipe des dunes de l'espoir, je voudrais dire un grand merci

Vous tous, vous avez su transformé ces quelques jours de course et de loisirs en 1 semaine mythique pour moi.

J'ai été complètement bluffée par la beauté des paysages, la gentillesse des sénégalais et l'ambiance très vivante de ce pays exceptionnel.

Bien sur, il y a eu des moments plus difficiles avec le sable mou, la chaleur, les KramKrams et les réveils aux aurores.

Mais quel bonheur de découvrir l'océan après avoir souffert par le sable et la chaleur et quel plaisir de voir tous ces animaux, ces oiseaux et les troupeaux de zébus que nous avons côtoyé.

Et surtout toutes les personnes que nous avons rencontré dans les villages, l’accueil des femmes, la joie de vivre des enfants, leur vrai aptitude au bonheur.

Toute mon admiration envers l'équipe des dunes de l'espoir :

Ils nous ont obligés à mettre de côtés nos petites misères et à ce trouver tellement chanceux...

Aujourd'hui, j'ai retrouvé ma famille, mon travail, mes copines de boulot et mon ordinateur.

De temps en temps, je regarde par la fenêtre et des images fabuleuses me traversent :

Une jolie sénégalaise, les zébus, les pélicans, les calèches ….

Cette année, j'ai la chance de passée noël avec mes enfants, mes parents, mon mari et mes sœurs.

Je crois que j'aurai une petite pensée pour les petits garçons qui, en riant, « chipaient » nos pelures de pastèque pour les sucer.

Gilbert, tu sait réussir une vraie performance, à la fois d'organiser une manifestation sportive et de créer des liens entre les personnes et pour moi c'est ça la vraie vie.

Bertrand -Sénégal 2012-

Merci encore pour cette course et cette aventure magnifique. J'en retiens surtout que le vrai balisage du parcours c'était finalement le visage étonné, parfois hilare des enfants de la savane. A bientôt sur une autre piste des oasis. Bertrand

Fred -Sénégal 2012-

Salam aleïkoum,

Me voila reviendu du Sénégal,il faisait beau (35 à 40°C),le sable était bouillant, la mer belle et la savane égale à elle même... Ceci dit, le retour, ça calme...

La course ne s'est pas trop mal passée. Nous étions 78 sur la ligne de départ avec quelques marcheurs et deux joellettes.

Je vais tenter un p'tit résumé, mais c'est un peu compliqué dans ma tête car je suis resté sur ma faim.

Une course à étapes c'est en fin de compte pas très marrant car il faut aller vite, courir souvent avec d'autres et repartir le lendemain avec les jambes dures....

La première étapes nous a bien calmé car nous avons attaqués le désert de Loumpoul avec ses dunes et le petit coup de chaud qui va avec. L'organisateur nous avait promis une diversité de paysages. La deuxième, faite de lagune et de pistes en latérite nous a amené à la réserve de Guembeul. Le souci: les enfants ont quelque peu joué avec le balisage et comme j'étais devant avec un autre coureur, nous avons loupé la piste, donc perdus. Nous avons retrouvé les balises bien plus loin mais raté un contrôle...30mn de pénalité ce qui nous rétrograde à la 4ème place.

La 3ème étape dans la Djoudj (3ème réserve ornithologique mondiale) est sans intérêt: 20kils sur une digue.

Enfin la dernière, en pleine savane, était assez belle et malgré les 36kils et les presque 40° à l'ombre, il a fallu gérer l'eau et la chaleur.

Je suis resté toute la course avec Thierry Imbert avec qui j'ai couru l'intégralité des 110 kilomètres. Nous terminons donc 2ème ex æquo. Vu la galère de la deuxième étape cela aurait été un peu nul de nous tirer la bourre pour gagner une place...

L'organisateur était plus axé sur le voyage et non sur l'aspect course. C'est dommage mais tout ne peu pas être parfait car nous nous avons quand même bien fait nènenne.

j'ai juste eu l'impression d'avoir fait du tourisme,mais cela est du au fait que la course se courait en étapes.

Le team "Vivre le Monde en Courant" fait bonne figure: Fabienne Launoy 1ère V1, Gérard Porcheret 2ème V3 et moi 2ème au général et 1er V2. Laurent Launoy figure dans le top ten. Pas mal tout ça!

Maintenant, je suis à J-9 avant la Saintélyon... le froid va remplacer la chaleur, la boue le sable, la nuit le jour...enfin je verrai bien ce que ça va donner.

Biz et à bientôt.

Isa pour Dunes d'Espoir -Sénégal 2012-

Bonjour Gilbert,

Voilà mon retour en fonction de l'organisation nécessaire et propre à Dunes :

Difficile de répondre sur ta fiche, alors je t'envoie en direct mon ressenti et également ce que les coureurs m'ont rapporté qui est en lien avec LPO.

Hébergements : RAS, que du bonheur, alternance bivouac / hotel OK, très bon accueil à chaque fois, très propre, tout était super.

Pour Dunes, privilégier les tentes très grandes (style celles du repas) même pour le couchage, comme celà, c'est confortable et on est tous ensemble y compris pour s'occuper des enfants, pas besoin de courir partout. On l'a fait en Jordanie : une seule tente pour tous le groupe (Dunes et autres) c'était génial. Mais déjà là, par rapport aux igloos du Maroc, c'était le paradis !

La course :

5 étapes de 10 à 25 km seraient plus adaptées à Dunes et au fait que l'on essaye de laisser partir des coureurs de niveaux différents qui se donnent toute l'année pour nos jeunes. D'un autre coté, quand on s'inscrit, on sait de quoi il retourne, ce n'est pas à toi de changer pour nous, mais à nous de ne pas partir avec LPO si ça ne nous convient pas !

Difficulté des étapes : Même avec un bon entrainement, le sable mou reste extrêmement difficile avec joélette (on le savait) puisque l'on tire même en descente. Jamais aucun répit pour personne sur toute la distance....Tout ceci, on le savait à l'avance, même si certains d'entre nous n'en n'avaient pas conscience ! MAIS : Au moment du briefing avant course, les explications sur le tracé n'étaient pas toujours exactes et pas assez précises pour notre groupe. Même les autres coureurs ont été surpris du terrain par rapport à ce qui était annoncé ! De notre coté, il est important de pouvoir anticiper les difficultés afin de changer de jeune au bon moment, voir même de prévenir les coureurs que pour la santé de tous, il faudra peut-être envisager d'abandonner en cours de route l'étape.(jamais Dunes avait abandonné avant le Sénégal !)...

BRAVO pour ta réactivité qui nous a permis de vivre une dernière étape en partant plus tôt ! MERCI d'avoir su t'adapter à ma demande de faire participer nos jeunes à l'échange solidaire (ce fut un des points fort à leurs yeux...)

Balisage OK : il fallait être attentif, mais pas de soucis.

Choix des étapes : très bon choix, très belles sauf les 10 km de piste entre lagune et parc de Guembeul J2... le même tracé dans l'autre sens aurait été idéal avec un gain de temps de course surement de l'ordre d'une à 1h30 pour dunes puisque qu'on aurait eu le plus facile d'abord : terre dure et plate, avec un peu de chance, les animaux ne seraient pas encore caché écrasés de chaleur, la piste serait passée en descente (et oui, ça montait !), on aurait donc eu moins chaud, et le top : le plus beau aurait été à la fin et à marrée basse !!!!

La digue à la place du djoudj J3 : moins beau mais tu n'avais pas le choix ! belle adaptation du staff sur ce coup là et la visite en bateau l'AM nous a permis de voir ce parc superbe !

Assistance médicale : présente en course, ils pont veillés à ce que tout aille bien. Manquait le soir après repas à l'hotel pour la bobologie...et les soins aux coureurs touchés de diarhée.(Marc en a soigné beaucoup y compris encore à Madrid !).

Divers :

Manque d'eau, comme au Maroc ! ce n'est pas facile pour nous de trouver le temps d'acheter de l'eau pour Dunes. Je préfèrerai payer 50 euros de plus mais avoir de l'eau dès l'arrivée...distribution parfois difficile, on ne savait pas où ni quand....

Ravitos trop légers : pas de sel dans le pays premier producteur de cacahuettes...dommage ! pas assez de consistant. MERCI pour la pastèque, elle a été bienvenue.

Visites en complément : GENIAL rien à redire !

Echange solidaire : tout le monde aurait peut-être aimé voir au moins une fois ton guide faire le don ? de mon coté, j'aurai du demander plus tôt puisqu'on a "perdu" 3/4 d'heure le jour le plus long ! je pensais, comme au Maroc, que c'était prévu en grand groupe...

Restauration :

Au top ! jamais vu mieux...

Staff :

Contente de revoir certains membre de ton staff. Sympa, à l'écoute...

Cap au sud :

Très bien organisé. Si c'était possible, si on repartait avec toi, il serait intéressant pour les coureurs d'avoir le livret que tu as envoyé par courrier à Alain la dernière semaine avec programme complet...

Merci de ton accueil à toi et au staff en général. Nous avons été bien content de vivre cette aventure au Sénégal même si , à mes yeux, le pays n'est pas si beau que le Maroc ! Les visites étaient géniales.

En dehors de la course et de dunes en général, nos deux ados : Aude et Aurélien ont particulièrement apprécié l'échange solidaire et la visite de Gorée avec maison des esclaves. Ca les a profondément touchés l'un comme l'autre.

Sympa d'être accueillis par des anciens coureurs du Maroc, contents de nous retrouver dès Orly !

Bernadette Nivoix d'Auxerre -Désert Blanc 2011-

Et dire qu'on a failli ne pas y aller !!

Tous les ingrédients étaient une nouvelle fois réunis : l'organisation parfaite, les paysages magnifiques, le dépaysement total, les étapes variées et des participants sympas !!

Merci à tous et à bientôt pour de nouvelles aventures (le Sénégal nous tente bien...).

Une pensée amicale pour Ali, les autres guides et les chauffeurs qui nous ont fait partager leur amour de ce pays magnifique et chargé d'Histoire.

Suite du témoignage de Bernadette...

Bertrand Harter -Désert Blanc 2011-

Bonjour Gilbert,

C’est bien les vacances en Egypte mais il faut rattraper le retard au boulot. J’ai embrayé sur un séminaire en Espagne et je me consacre seulement sur la « digestion » de notre séjour. Une digestion par ailleurs bien légère car ce fut trop court. Les magnifiques images des étapes reviennent d’autant que la grisaille nancéienne incite déjà à envisager d’autres aventures.

Bref, c’était super et sincèrement, un grand merci à toi et à toute ton équipe. J’ai vraiment apprécié le côté convivial de la course et c’est réellement ce que je souhaite trouver aujourd’hui par opposition aux courses trop sérieuses et trop compétition que j’ai pu faire.

A bientôt, en toute amitié.

Valérie et Serge -Désert Blanc 2011-

Bonjour Gilbert,

Cela fait plus d'un mois que nous sommes rentrés et que je n'ai pas pris la peine de te faire un petit mail de remerciements!

La vie quotidienne a repris son cours avec tous les bons moments : enfants, travail, course ,vélo, beau temps, douche chaude, démocratie…et il ne se passe pas une journée sans que je ne pense à ce séjour mythique en Egypte!!

Serge se joint à moi pour te remercier très sincèrement pour toute l'énergie que le STAFF course a déployé pour rendre les choses plus faciles, pour ta façon très professionnelle d'organiser ce voyage et à la fois, toute la gentillesse et la qualité des rapports des gens entre eux!

Nous sommes très heureux de vous avoir connus tous et espérons etre en forme pour continuer à vous suivre. A très bientôt de retrouver tes mails pour la prochaine course et un grand merci pour toutes les photos! En espérant que tes autres voyages se déroulent aussi sereinement,

Amicalement

Christian Bonjour -Désert Blanc 2011-

Bonsoir Gilbert,

Je viens de visionner les photos Jean Claude, elles sont magnifiques, et nous permettent de rever encore,.....

Un grand merci à Jean Claude pour son suberbe travail, et quel talent !

Je te laisse lui transmettre mon message.

Et pour terminer un grand merci à toute l'équipe, c'était magique.

A la prochaine.

Amicalement

Nathalie Coutey -Désert Blanc 2011-

Bonsoir Gilbert,

Je voulais déjà te remercier pour l'organisation de cette nouvelle belle épreuve... des paysages à couper le souffle, hors des "sentiers battus", une organisation sans faille, très professionnelle, et le tout dans la bonne humeur. Une mention spéciale pour la dynamique des étapes, entre hôtels, campement, visites touristiques, bains locaux... et et ...sans oublier toutes ces côtes qui "montent à plat" et le terrain si "souple" parfaits pour une bonne mise en jambes à la sortie de l'hiver :-)

Quelle chance tu nous donnes de pouvoir vivre tous ces moments !

A bientôt, baskets aux pieds !

Dominique Moinard -Désert Blanc 2011-

Quelle bonne idée d’aller courir dans le désert égyptien avant la fin de l’hiver! Plus exactement dans les déserts car en réalité l’immense diversité des paysages arides nous a offert une palette colorée complète : du noir des roches basaltiques désagrégées, vestige d’une activité volcanique pas si lointaine, au blanc du plateau calcaire, témoins de très anciens fonds marins, en passant par le vert de la palmeraie. La dominante chromatique variait avec l’étape du jour.

Suite du témoignage de Dominique...

Anne-Marie et Eric - Désert Blanc 2011

Superbe semaine passée dans le désert, courir dans de tels paysages nous a apporté que du bonheur et du plaisir... Très grande aventure sportive et humaine.

Merci à Gilbert et toute l'équipe d'organisation de tracer d'aussi belles étapes.

Nous sommes prêts à partir au Sénégal en 2012 pour d'autres parcours !

Denis Bertrand -Désert Blanc 2011-

Première étape pour se mettre en jambes, quelques kilomètres autour de l’oasis de Baharya, verdure, fraîcheur, rencontre avec les autochtones d’un autre temps (Voyage en 1975 è 2011 : les grandes villes ont changé mais dans les campagnes, l’évolution est très lente), petite grimpette pour dominer et en prendre plein les yeux. Après avoir quitté le bitume, nous entrons au plus profond du désert. Différentes visions de cette étendue de sable. Deuxième étape dans le désert noir (tiens ! un désert noir dans le désert blanc, ce n’est à plus rien y comprendre !!!), puis troisième étape dans un désert de sable et de pierre avec des intermèdes de grandes dalles rocheuses blanches qui donnent cette couleur laiteuse et un aspect de banquise glacée. Des chapelets étonnant de roches crayeuses sculptées par l’érosion.

Un groupe de bipède s’élance dans cette vaste étendue pour courir… après le vent. Des champignons, une poule, un lapin, pas de doute, nous sommes dans cette partie orientale du Sahara ou plus exactement dans le « white désert » d’Egypte. Succession de formes calcaires bizarres qui donnent lieu à toutes sortes d’imaginations. Certaines formes, d’aspect bien fragile, défient les lois de l’équilibre.

J’ai même cru reconnaître le Sphinx - mais celui là à garder son nez - (photo).

Le bivouac se prépare, les premiers pansements apparaissent rappelant que courir dans le sable n’est pas toujours facile, les baskets sont là pour nous le rappeler. Le soleil se couche sur cette étendue lunaire… La craie si blanche le jour, prend des teintes douces et raffinées le soir. Deux billes brillantes bougent au loin, le fennec curieux et gourmand s’approche, méfiant quand même. Il y a plusieurs semaines qu’il n’avait pas vu des tourismes !!!

Après une nuit calme et douce, lever matinal pour profiter du soleil qui apparaît sur ces petits tas blancs meringués. Une lumière doucement rosée vient annoncer un brillant éclat ocre dans un ciel exempt de nuage.

Nous traversons la route qui relie les oasis de Baharya  et Farafra. Elle coupe le Désert Blanc en deux : à l'est les meringues, champignons et autres sculptures et à l'ouest les vastes wadis dominés par les hauts plateaux.

Les bipèdes s’élancent de nouveau vers une ultime étape (encore différente des autres) pour rejoindre les doigts de Dieu, monolithes orientés vers le ciel pour une meilleure communication avec les anges. A moins que cela ne soit une vision érotique pour son aspect massif et tendue. Au bout de ces dédales de sable et de calcaire, de ce terrain pas toujours facile à maîtriser, ce sera l’arrivée finale. Récompense par la beauté des paysages qui aura fait oublier la dureté du parcours.

Messieurs les organisateurs, le défi va être dur pour la prochaine épreuve : faire mieux !

Mais, nous vous faisons confiance.

Au revoir :ila elliqa/ma'a essalama et merci :chokran

Christian et Françoise Sagot -Désert Blanc 2011-

Le temps passe bien vite et l'Égypte parait déjà loin. Malgré cela les images sont là et les souvenirs indélébiles.

Merci Gilbert, à toi et ton équipe, pour nous avoir permis de découvrir ce magnifique désert égyptien.

Martine et Alexandre Brissard -Désert Blanc 2011-

Merci à Gilbert et à toute l'équipe pour cette semaine passée dans le désert Lybien, de nous offrir la possibilité d'exercer notre passion "la course, le trail" dans des paysages fantastiques et d'une incroyable beauté. J'ai passé des moments très fort et ressenti des sensations de liberté et de force.

j'ai relaté cette épopée dans mon blog "Free Spirit Trail" avec un diaporama.

Merci à tous

André Rondeau -Cappadoce 2010-

Salut Gilbert, Marc et toute l'équipe de la piste des Oasis,

Un Grand MERCI pour la semaine pasée en Cappadoce.

Merci de nous avoir fait découvrir des chemins touristiques mais aussi des sentiers inconnus qui nous emmenés à la rencontre des habitants. Un " As- salamou alaikoum et une main se lève en signe de bienvenue. Certes ce ne sera qu'un regard échangé, une poignée de main, une mini conversation par gestes, c'est si peu et poutant cela fait tellement chaud au coeur ces moments partagés.

Mon souvenir de cette aventure cappadocienne; l'accueil, la disponibilité, la gentillesse des gens rencontrés.

Merci à tous pour ces précieux souvenirs.

Jean-Paul Minckwitz -Cappadoce 2010-

Un petit mot de l’heureux Papa.

Comment exprimer par écrit cette semaine de bonheur passée avec ma petite famille.

Ce défi au coeur de la Cappadoce, dans des paysages grandioses et magnifiques, restera pour moi un souvenir inoubliable.

Merci Stany pour ton soutien dans les moments difficiles. Je pense en particulier à la troisième étape, la plus longue et la plus éprouvante pour moi.

Alors que nous avions derrière nous deux concurrents qui nous rattrapaient, tu as su dans le dernier kilomètre trouver les mots pour rester devant jusqu’à la ligne d’arrivée. J’ai passé cette ligne à la limite de l’épuisement avec seulement 20 secondes d’avance.

J’ai eu dans les yeux des larmes de souffrance mais également des larmes de bonheur.

Comment exprimer ce que j’ai ressenti, j’en suis incapable, je crois qu’il est impossible de l’expliquer.

Je ne veux pas trop alourdir ce message, ces moments de partage (père/fils) ont été nombreux mais celui-ci était vraiment le plus fort.

Je tiens également à remercier Pascale et Cécilia, car les retrouver sur le parcours était pour moi un véritable soutien. Merci pour ces “Allez Jean-Paul”, “Allez Papa”.

Ce défi de réaliser un trail de 100 kms en étapes était ma première expérience dans cette discipline. J’ai réalisé cette épreuve en donnant tout ce que j’avais. Je voulais bien sûr finir mais également réaliser un bon classement. Ne dit-on pas tel père tel fils !!!!!

Je veux ajouter encore quelques mots sur la dernière épreuve que nous avons effectuée séparés : alors qu’il nous reste environ 1,5 km à parcourir, nous nous sommes trompés tous les deux au même endroit (bizarre…!!)

Voilà, je voulais faire court mais je pense que j’ai été un peu long.

A tous ceux qui liront ce message, si un jour vous avez l’occassion de vivre une telle expérience, surtout n’hésitez pas, foncez, vous ne regretterez pas.

Merci à vous trois, je vous adore.

Jean-Paul Minckwitz - Suite -Cappadoce 2010-

Bonjour Gilbert,

Merci pour cette semaine passée en Cappadoce.

J'ai vraiment beaucoup apprécié cette première expérience de Trail dans ce paysage merveilleux.

Ce séjour restera gravé dans ma mémoire très longtemps.

J'ai vécu avec mon fils et ma petite famille une expérience formidable.

Merci à toute l'équipe pour cette organisation irréprochable.

Je pense déjà à un prochain Trail avec vous, et j'attends avec impatience de connaitre les dates pour l'Egypte.

Merci à tous et à une prochaine fois.

Eric Thibault -Cappadoce 2010-

Merci à toute l'équipe de la LPO pour ce séjour en Cappadoce! Bravo pour le tracé des étapes qui nous on fait découvrir des paysages magnifiques!

Ce fut un plaisir de retrouver les anciens de la LPO 2008 et de faire la connaissance des autres participants!

Bises à tous et sûrement à l'année prochaine dans le désert égyptien!

Anne-Marie Aubert -Cappadoce 2010-

Pour ma première participation j'ai été comblée : accueil de l'équipe, ambiance conviviale, beauté et variété des paysages.

Tout était réuni pour passer une semaine inoubliable.une aventure humaine et sportive que l'on voudrait renouveler le plus vite possible.

Merci à tous.

Anne-Marie Guyot - LES FEES D'URGUP -Cappadoce 2010-

Merci à toute l'équipe d'organisation de cette superbe semaine sportive. Après avoir participé à la LPO en Tunisie 2008, ce fut encore une grande aventure de courir dans de tels espaces si différents du désert. Et quel bonheur de retrouver les "anciens" de 2008 et d'avoir fait connaissance avec d'autres participants passionnés.

Bises sportifs à vous tous et peut-être à l'année prochaine !!

Bernadette -Cappadoce 2010-

Ah! Quand on a tutoyé le sublime, le retour à la vie quotidienne est un peu dur.

Merci à toute l'équipe et à nos hôtes turcs pour cette semaine chargée mais ô combien enrichissante.

Et plus spécialement à un Gilbert en forme olympique, maîtrisant le vrai faux plat à pente inversée ou la teneur en eau des canyons comme personne!

Quel plaisir également de retrouver les "anciens du Maroc".

A bientôt...

Bernadette(28)

Anna et Jean-Claude Garrigos -Cappadoce 2010-

Quand organisation, accueil, magie de l'endroit, mixité de l'effort et du partage se marient aussi harmonieusement...on ne peut qu'être conquis et rêver déjà au prochain périple sportif! notre couple a su résister aux étapes et espère en affronter d'autres !

Merci à toutes l'équipe de la Piste des Oasis et à tous les participants.

Anna et J-claude (Besançon)

Stéphane -Tunisie 2008 -Maroc 2009-

Que ce soit en Tunisie ou au Maroc l'aventure humaire m'a énormément plu.

Une superbe ambiance que ce soit avec les autres ou avec les organisateurs.

Aucune hésitation à avoir si vous êtes tentés par l'aventure.

Pour ma part mon inscription pour la Turquie 2010 est partie :))

@+

Bernadette Nivoix -Maroc 2009-

Merci pour cette superbe semaine, c'était notre première expérience de raid par étapes et nous sommes revenus enchantés et conquis ! Merci à Gilbert, Marc, Gérard et tous les organisateurs, c'était parfait.

Les parcours magnifiques et variés, (très) riches en cailloux (!) nous ont fait connaître cette région du Sud-Marocain et ses chaleureux habitants. Le vent de sable, la nuit du bivouac, a pimenté le séjour. Un petit salut particulier à nos compagnons de 4x4 (N°5), Michèle et Jean, grands baroudeurs, habitués des raids (nos gourous), Daniel, qui a malheureusement souffert de déshydratation (soigne-toi bien !!!) et Françoise, accompagnatrice, toujours de bonne humeur.

Pour terminer, un grand coup de chapeau à tous les membres de Dunes d'Espoir pour leur générosité et leur courage. Belle leçon d'humilité ! Bravo les enfants pour vos sourires et votre force, nous espérons pouvoir vous retrouver sur votre DVD afin de prolonger par la pensée cette belle semaine.

A bientôt sur ce forum et peut-être l'an prochain en Cappadoce.

Amitiés, Bernadette (N°91)

Lionel de CAP CONDE -Maroc 2009-

Notre groupe a senti comme un grand vide en rentrant tellement cette semaine a été dense et prenante. Nous préparons notre assemblée générale et nul doute que cette belle semaine sera abordée malgrè un lourd programme.

Bravo et merci à tous.

Nathalie Coutey -Maroc 2009-

Bonjour à tous ! Je viens de me délecter des premières photos en ligne et replonger dans l'atmosphère de cette semaine inoubliable tant sur le plan humain, sportif et amical. J'en étais sûre après la 1ère édition en Tunisie mais c'est toujours un plaisir de retrouver une équipe professionnelle et aux petits soins pour ses coureurs et des sportifs alliant une bonne humeur et un esprit sportif sain.

Merci aussi de nous avoir fait cotoyer et partager la course avec les Dunes et les coureurs locaux. Rien à ajouter c'était trop fort. J'en profite pour faire un petit coucou à mes compères de course ! Rendez-vous aux Cappadoce ...

Inch'allah ! Nathalie

Isabelle Ravoisier -Maroc 2009-

De grands espaces , des paysages evoquants , parfois si colorés avec toutes les fleurs , si aride le minéral , le sable , si chaud ou le vent redonnait joie , si vivant par les oasis , les hommes , les femmes et les mare d'eau si agréables, la magnificence de notre planéte dans toute sa splendeur , et puis une grande aventure humaine ...

Tout etait au RDV , merci à l'organisation et bravo à toute l' association Dunes d'espoir , donnant à cette course une dimension riche d'humilité ...

Un grand bonjour à tous

Isabelle

Stephane Ruhlmann -Maroc 2009-

Superbe édition encore merci

Tout est dans le titre !!! Superbe course dans de superbes paysages. Grosse chaleur et étapes variées.

Encore un grand chapeau à l'association "dunes d'espoir".

@ bientôt je l'espère

Stéphane (dossard 3)

Valentine Sperduto -Maroc 2009-

Merci à tous de nous avoir fait vivre une superbe aventure, très riche en émotion. Que du bonheur ! Quant aux photos, elles sont géniales.

Plein de bises à tous.

Chantal Marchand -Maroc 2009-

Salut à tous et toutes, après Lucas (en tête de l'épreuve) mes impressions (en queue de peloton), les mêmes qu'en tête de course mais avec plus de photos (hein Lucas), je remercie tous les gens que j'ai pu croiser au cours de cette semaine qui m'ont permis d'apprendre et d'apprécier les belles choses de la vie.

Et pour finir une spéciale dédicace au 4X4 N°10. Chantal

Lucas Humbert -Maroc 2009-

Bonjour à toute l'équipe et à tous les futurs lecteurs de ce mail. Tout d'abord, un grand merci à tous les membres de l'équipe que je n'ai pas pu voir avant mon départ pour la magnifique semaine que vous nous avez fait passer. Comme tu le dis Marc, je pense que vous avez trouvé un bon compromis au niveau de la difficulté de la course permettant à chacun de se défoncer et de se régaler. Comme me l'a dit Sylvain, il semblerait que l'épreuve est montée d'un cran tout en restant accessible au plus grand nombre.

Merci d'avoir remarqué la lutte en tête de course mais il faut féliciter tout le monde pour son courage, c'est ça l'esprit trail!!

Un grand merci à tous les membres de dunes d'espoir de nous avoir fait toucher du doigt ce que veulent dire les mots solidarité et dévouement. Je dois également dire que le programme de la semaine et l'esprit dans lequel elle s'est déroulée ont tout simplement été formidable pour moi.

Que ce soit l'ambiance entre tous les participants, l'accueil (comme tu l'as dit) de tous les marocains (c'était ma 3è au Maroc et c'est pas une surprise pour moi), l'opération solidaire et tout ce qui a été fait dans ce sens, l'intégration des coureurs marocains lundi (même si certains n' ont pas doublé tout le monde....J' me comprends!!), bref pour moi tout a été parfait la course comme le reste.

C'était ma 1è expérience sur une semaine comme ça. Cela m'a permis de raccourcir mon hiver tout en participant à une jolie course dans une partie du Maroc méconnue, le tout dans un super esprit. Conclusion : il y aura d'autres expériences de ce genre.

Je suis déjà super motivé pour la Cappadoce. C'est un peu tôt pour vous dire que je serai à coup sûr du voyage mais j'étudierai ça sérieusement.

Encore merci et bravo à tous

Lucas

Alain Bollier, VH3 -Tunisie 2008-

"De belles rencontres".

"La Piste des Oasis" 2ème Edition, je m’en rappellerai longtemps …

Premier Raid, après des trails en France et Outre mer.

Premier séjour en Afrique, du 16 au 24 Mars 2008.

Une aventure sportive et humaine exceptionnelle !

La Tunisie ! : le sable dans tous ses états, la beauté des sites de MIDES et TAMERZA, celle des Oasis de TOZEUR et NEFTA, le village d’El Faouar qui lutte contre l’avancée du sable …

Là-bas, j’ai couru dans le désert, 4 étapes exigeantes sous le soleil et le vent, assisté au coucher du soleil sur les dunes de SABRIA, à son lever le lendemain encore bercé par les chants berbères autour du feu lors du bivouac. MAGIQUE !!

J’étais « trailer », me voici maintenant « raider ».

La Piste des Oasis est pour moi un Raid mythique. La compétence du staff technique et médical n’a d’égal que les attitudes relationnelles de chaleur humaine, de convivialité qu’il développe auprès des coureurs.

L’équipe de Gilbert DURANDO (Pierre, Gérard, Christine et les autres) est en phase avec son environnement, organisation parfaite, respect de tous les acteurs, développement parallèle d’un projet humanitaire …

Bien sûr il y a la course, les classements dans ce raid de 100 kms, mais ce que je retiens aussi, c’est l’aventure humaine vécue, l’accueil chaleureux de la Tunisie, les relations entre les participants …

Enfin, la Tunisie restera aussi pour moi le pays où le jour de mon anniversaire, j’ai fait une rencontre forte qui comptera dans ma vie, dans le bus qui nous a mené de Tunis à Nefta.

C’est sûr, j’y reviendrai …

Salut les gazelles, salut les gazous.

Pascale Montillot -Tunisie 2008-

Des paysages merveilleux, une organisation familiale, très chaleureuse et sympathique.

Des étapes qui nous permettent de découvrir les principaux paysages du Sud Tunisien.

Un groupe de coureurs très agréables, le courant est bien passé entre toutes et tous. Tout était parfait !

J’en garde un souvenir inoubliable et je reviens si vous l’organisez ailleurs !

Une bonne approche de la course en étapes dans des conditions confortables mais qui demande quand-même une préparation.

Je vous embrasse toutes et tous.

Lise Drolet, Québec – Canada, VF3 -Tunisie 2008-

« Se déplacer de si loin, passer du froid à la chaleur, de la neige au sable, subir le décalage horaire, et finalement déployer les efforts pour participer à une course à étapes, voilà le défi!

Toute l’équipe de l’organisation m’a permis de le réaliser avec le sourire et avec un tel bonheur. Les participantes et les participants y sont aussi pour quelque chose. L’ambiance. Le respect. Je retiens beaucoup de cette expérience. Je l’ai toujours dit et je le répète, le monde de la course à pied est un beau monde… »

John Pearson, Grande Bretagne , VH3 -Tunisie 2008-

J’ai trouvé tout d’abord qu’un excellent équilibre a été trouvé et maintenu entre l’aspect sportif et l’aspect touristique.  Du moins pour moi, les quatre courses demandaient plus ou moins tout ce que j’étais à même d’offrir ;  donc je suis très satisfait d’avoir pu faire tous les 101 kilomètres - même si j’ai failli abandonner après 100 mètres le deuxième jour - mais j’ai continué et ça a été.  Mais puisque c’était dur pour moi, la mémoire en restera particulièrement vive.  J’étais impressionné également par la variété des paysages qu’on a réussi à nous proposer : piste, chott, passages rocheux, palmeraie, ravin, oued, montagne et bien sûr dunes.  Pour nous tous, l’image mentale correspondant au mot ‘désert’ s’est très certainement modifiée et enrichie au cours de la semaine.

Côte à côte avec l’aspect sportif l’aspect touristique était également riche.  Là, l’hôtel a compté pour beaucoup : chambres confortables, bon repas, belle piscine…En dehors de l’hôtel on a apprécié la possibilité d’aller visiter Nefta et Tozeur, et aussi de voir pas mal d’autres choses intéressantes lors des déplacements vers les courses.  J’ai pu me faire une petite idée de la Tunisie, que je n’avais pas vue depuis 1965 environ !

Comme tu le sais déjà, nous avons tous beaucoup apprécié la gentillesse et l’efficacité des organisateurs.  Et j’utiliserais ces mêmes mots au sujet du grand nombre de guides, chauffeurs, etc. locaux qui ont contribué au bon déroulement de la semaine.  Le meilleur symbole de la bonne collaboration de toute l’équipe était peut-être la nuit du campement à Sabria. 

  

Notre groupe de coureurs a pu maintenir en son sein des relations très amicales et chaleureuses, unis comme nous l’étions par l’amour de la course à pied et par la conviction que nous étions en train de faire quelque chose d’exceptionnel ensemble.

Je n’ai aucune critique véritable à exprimer.  Trois petits points : le temps moyen des coureurs était assez différent selon les jours et notamment entre le troisième et le quatrième jour.  Cela peut se justifier, mais j’aurais apprécié personnellement une course un peu plus courte dans les dunes et un peu plus longue le troisième jour peut-être.  Mais je sais que ce point ne paraîtra pas important aux meilleurs coureurs.  Dans le même ordre d’idées, j’ai l’impression que ceux qui, le dernier jour, ont porté des guêtres spéciales anti-sable en ont beaucoup bénéficié;  l’importance de ce point pourrait être davantage soulignée dans la liste ‘équipement’.  Dernier point : comme on le sait, le balisage du deuxième jour ne nous à pas semblé tout à fait en règle, surtout dans la section juste après la traversée de la route.  Mais nous comprenons la difficulté de la tâche de balisage dans de tels endroits.

Merci encore une fois Gilbert pour une des meilleures semaines de ma vie !

John

Sandrine Konieczny -Tunisie 2008-

Si le Raid Blues t'as envahi après cette incroyable aventure des oasis, arrêtes toi un instant et parcours tes pensées car les souvenirs qu'il te restent font la force incomparable qui te fera gravir les prochains sommets de tes rêves...

Vincent Lorentz -Tunisie 2008-

Trop géniale cette Piste des Oasis!

Ma meilleure expérience sportivo-touristique... et ceci grâce à vous: chers organisateurs (FELICITATIONS encore) et chers compagnons de courses!

On a effectivement tous pu lier compétitivité, sportivité (sauf dans le cas de Laurent dit "Le commendo"... il se reconnaîtra!) et amitié! c'était fabuleux!

Moi hier j'ai fait un décrassage par 1°C et sous la neige! J'ai vraiment senti la différence! et en plus je n'avais ni Bruno, ni Laurent, ni Philippe pour se tirer la bourre!

A bienôt j'espère les amis!

Gilbert, j'ai déjà 2 amis en plus de moi et Zahia pour une nouvelle édition!

Vincent

Hervé Gage -Tunisie 2008-

salut à vous tous,

toutes ses belles images encore présentes dans nos tetes nous confirment qu'au dela de ce que l'on pense il y a ce que l'on recent ......! raid inoubliable avec des personnages qui ont gardé le respect des valeurs au sens sprotif du terme.

Bravo à tous et merci pour les photos .

Laurent Lemapihan -Tunisie 2008-

Bonjour à tous,

Bien rentré en Bretagne où la seule idée qui me trotte dans la tête est de repartir.

Encore merci à toute l'équipe organisatrice pour cette superbe semaine.

A+ Laurent

P.S. RDV à Guerlédan...ils se reconnaîtront.

Vincent Orgueil -Tunisie 2008-

Salut à tous !

Suite à cette superbe semaine me voici de retour dans le gris Parisien... j'ai quand même été faire quelques tours a Longchamps mais bon... 5 degrés c'est quand même beaucoup moins qu'à Nefta !

Les photos sont en ligne ici: http://picasaweb.google.com/vorgueil

à bientot !

Vincent & Marine

(Gazou Barbu & Gazou Blonde)

Pascal Palatino -Tunisie 2007-

Merci à vous Gilbert et toute votre équipe pour ces moments inoubliables. J'ai passé une semaine de rêve avec des gens formidables. Le retour au quotidien a été très dur.Je serai partant pour votre première au Maroc. Bravo à tous.....

Nathalie Coutey -Tunisie 2007-

Merci au staff pour votre professionnalisme et votre gentillesse. J'ai passé une semaine mémorable. Les baskets courent maintenant toutes seules ! Merci à tous pour votre bonne humeur et à très bientôt runnings aux pieds. J'attends le Maroc avec impatience !

Jean Jacques Pere -Tunisie 2007-

Merci à tous pour cette première édition finalement très réussie ...

j'ai beaucoup apppécié votre disponibilité et votre souci permanent de nous faire découvrir toutes les facettes de cette région de la Tunisie ...

Que de belles rencontres j'ai fait grâce à vous ...

Merci encore ... Sportivement ... Jean Jacques

Sylvain Bazin -Tunisie 2007-

Bonjour à tous,

j'ai également beaucoup apprécié cette semaine parmi vous. belle course, beaux paysages, terrains très variés et ambiance très amicale auront marqué cette épreuve qui part donc sur de très bonne bases. Un raid accessible que je conseillerai à tous ceux qui veulent tenter l'aventure.

Il y aura à mon sens quelques points à encore améliorer (rigueur dans les classements et la remise des prix, timing, informations à noter sur un tableau peut être), mais rien de grave, gardez aussi votre enthousiasme et votre sincérité.

Un reportage complet paraitra dans le numéro 12 de Trail Attitude, à paraitre cet été. (je fais un peu de pub, excusez...)

Meilleures salutations sportives

Sylvain

Blandine Coquard -Tunisie 2007-

Bonjour,

Bon ben voilà!!! après ce beau périple, retour à une réalité qui est loin d'être ensoleillée!

Je tiens à remercier tous les participants qui ont dégagés une ambiance très conviviale; j'ai beaucoup aimé l'humour de certains, la sympathie d'autres et en tout cas la bonne humeur de tout le monde. Pour ma part, c'est ce genre de course que je cherchais à faire: activité sportive couplée à un peu de visite et surtout le contact avec les locaux: Pari réussi grâce aux organisateurs qui ont su faire de cette 1ère édition un évènement inoubliable. Quelques projets du même style sont en train d'émerger pour l'an prochain et pourquoi pas en compagnie de quelques participants avec qui j'ai gardé contact!!!

Bon courage à tous pour la suite et je transmets aux gens du Nord (ceux qui habitent au-dessus d'Avignon!!!) un petit rayon de soleil!!

Bises sportives, Blandine

Plus tard...

Une question ?
Notre Email:
capsud.evasion@gmail.com
Retour à L'accueil

Témoignages


N° d'immatriculation
IM006120050

Mongolie 2016 : 1° vidéo Highslide JS
Mongolie 2016 : 2° vidéo Highslide JS
Cap Vert 2013 : la vidéo Highslide JS
Présentation Cappadoce Highslide JS
Présentation Sénégal 2012 Highslide JS
Egypte 2011 : la vidéo Highslide JS
Maroc 2009 : la vidéo Highslide JS
Inscription à la newsletter S'abonner
Se désabonner

image de protection

  RaidLight

  GenerationTrail

Si vous aimez les grands espaces, si vous aimez la course à pied et surtout si vous aimez vous faire plaisir, alors le Trail "La Piste des Oasis" organisé par Cap au Sud-Evasion est fait pour vous.

Il s’agit d’un trail à 4 étapes dans des paysages grandioses durant une semaine avec au programme des étapes d’une distance de 22 à 35 km, des moments sympas et quelques découvertes culturelles...Et une bonne ambiance !

Suite...
Cap au Sud Evasion

A bientôt - L'équipe de "La Piste des Oasis"


Copyright "Marco Corporation" 2009 tous droits réservés